La Myopie
Vous plissez les yeux pour voir net de loin ? Vous avez des difficultés à lire le nom des rues ou la signalisation routière ? Votre œil est tout simplement trop puissant, il ne peut pas faire la mise au point. En revanche, de près, vous n'avez aucun problème pour déchiffrer les petits caractères. Vous êtes myope ! La myopie se corrige au moyen d’un verre divergent (concave, plus épais au bord qu'au centre).
L'Hypermétropie
L’hypermétropie se caractérise par un œil naturellement pas assez puissant. Vous ne parvenez à voir correctement de près qu'au prix d'un effort qui peut provoquer fatigue et dans les cas plus extrêmes, des maux de tête.  L’hypermétropie se corrige grâce à un verre convergent (convexe, plus épais au centre qu'aux bords).
L’Astigmatisme
Vous avez des difficultés à percevoir certains détails. Les lettres se confondent ! Votre vision est imprécise de près, comme de loin. Vous êtes astigmate.
Un verre pour corriger l’astigmatisme est torique : il combine différents rayons de courbure qui compensent ceux de la cornée.
La Presbytie
Vous êtes dans la quarantaine et vous constatez que vos bras ne sont plus assez longs pour lire le journal ! Vous êtes presbyte !
Les verres progressifs vous assurent une vision optimale de près comme de loin. 
Une grande majorité des défauts visuels peut être corrigée par le port de lentille de contact.